Etudes sur la Vérité

Ces séries de photos sont composées de vérités. La vérité en tant que puissance absolue n’est qu’une illusion. L’utilisation de polaroids, polaroids trafiqués et photos numériques expliquent ces vérités. Aucune de ces trois visions ne concours à une plus grande reconnaissance que les autres, chacune a sa véracité, son origine et son application à la réalité. Ainsi les photos numériques expriment une vision subjective, celle qui provient du plus profond de l’intérieur de soi. Le polaroid montre l’objectivité, ils sont le point de vue externe, celui qu’est le monde réel. Les polaroids trafiqués sont l’entre-deux, limitrophe du subjectif, voisin de la réalité, là où les pistes sont brouillées

Texte de Sarah Kratz